mardi 10 juillet 2012

les moulins de lafous de Lauret

Au dessus du village de Claret et au pied du causse se trouve la source du Brestalou, rivière temporaire  auquel j'ai déjà consacré plusieurs articles .

L'eau en est captée pour alimenter les villages alentour mais le trop plein s'échappe encore du réseau souterrain qui s'étale sur plus de 8 km de galerie explorés. C'est un des plus grand de l'hérault .

Juste en contrebas de la source vous trouverez les ruines d'un moulin avec ses 2 meules concrétionnées dans les dépots calcaire .


 l'eau en sortant de terre se rechauffe et dépose du calcaire partout . Ces tufs ont  créés une multitude de petits bassins ... souvent vides !


meme l'axe du moulin a été pétrifié 


le canal de sortie de l'eau est maintenant à près de 2 m sous terre !


encore plus bas un second moulin moins connu et moins vaste mais ou on trouve encore l'axe en bois du mécanisme



Si  à l'étiage seul un filet d'eau s'échappe de l'arche rocheuse au pied du rocher , après les grosses pluies , la source  éructe un torrent qui  traverse les parties basses du moulin




et en vidéo ...

4 commentaires:

  1. Votre blog est passionnant. Amédine. 66

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour et merci pour ce partage.
    Nous l'avons intégré à notre carte de France des lieux insolites à découvrir : https://sites.google.com/view/curieuxdedecouvertes/accueil

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et merci pour ces informations qui m'ont fait découvrir ce lieu insolite et magique mi-mai 2020. La rivière avait encore un débit suffixant suite aux pluies récentes.

    Je conseille de la remonter du pont (point de départ) jusqu'au moulin à l'intérieur de son lit avec, bien évidemment, un équipement adapté car certains trous d'eau sont profonds.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    attention car beaucoup de monde fréquente le site mettant en péril la faune locale surtout en période de reproduction. La beauté de ces zones sauvages se dégrade très vite à cause du passage de promeneurs. Le phénomène est amplifié avec les outils comme internet. Il faut aussi rappeler que 100 % des terrains sont privés. Merci de votre compréhension

    RépondreSupprimer