jeudi 21 août 2014

balade à la font negro ou source du trempe chien

Quelques jours fin juillet avant de partir en vacances en Crete ,juste le temps d'une journée  une petite virée dans le Gard pour voir qq endroits repéré sur la carte .
 je commence mon tour par un cimetiere abandonnée juste à coté d'un village .
Un peu d'effet dramatique pour l'ambiance 








 au sud du mont bouquet ensuite je  jete un œil a cette petite rivière 
et je tombe sur les ruines d'un vieux moulin






 plus en aval de la riviere de grandes entailles dans la falaise cache un ancien four à chaux


 
Je continue vers le village de brouzet voir une petite source mais elle est contenue dans un batiment de pierre bien fermé ...


un reservoir en tole riveté a coté attire plus mon attention 


je continue jusqu'à Cal pour voir une depression engazonné
qui est en fait un lieu de resurgence particulierement important lors des pluies ou elle se transforme en un petit lac ... ou la baignade est interdite !
 il semble y avoir un puit au fond
 mais il est en fait comblé par les galets et graviers crachés par la resurgence
 ce doit etre violent en crue car les installations de captage souffrent bien !
On est proche du débouché du ruisseau temporaire des aiguieres ( petites et grandes , de magnifiques endroits remplis de vasques émeraude au printemps ) ou l'eau se perd sur le parcours .


A suivre ...

dimanche 27 juillet 2014

source et "sardine" à la salvetat sur agout

Un petit saut vite fait dans les hauts cantons .
Je voulais voir la source de rieumajou sur les bords du lac de la Salvetat

mais si on voit bien les batiments qui abritait les griffons de la source , il ne coule plus rien et il est interdit de s'approcher car on est en plein sur la zone de captage de l'eau de source de la Salvetat


Dommage donc

Le lac de la Salvetat  par ailleurs en 2014 est en cours de vidange , l'occasion de revoir ce qui a été submergé il y a quelques decennies ... routes ,ruines, murets

et quelques surprises ... comme cette carcasse de grosse sardine !  ;-)



vendredi 25 juillet 2014

les dents de la terre

je continue mon périple dominical du coté de Saint Paul et Valmalle ,
le long de la vallée du Coulazou , la géologie semble  complexe donc ça m’intéresse .

Après avoir fait une pause à l'ombre, tranquille sous les platanes  au bord d'une fontaine oubliée



je grimpe dans la colline
pour trouver des coulées de déblais d'extraction.


et au dessus une entrée à demi comblé de mine de bauxite .

Je suis prudent en rampant dedans car le plafond s'emiette et peu tomber sur la tete si on n'y prend pas garde .


la galerie qui suit est heureusement bien plus  spacieuse  ,

elle arrive après une vingtaine de mètres à un embranchement de 3 fronts de taille .





là ce qu'on voit c'est quelques dizaines de tonnes  de plafond qui se sont effondrés dans la galerie droit devant , il y a de l'espace pour passer au dessus , mais je ne m'y aventure pas , pour moi ca craint ...



par contre un des diverticules à coté présentent des concretions qui se sont déposés après l'extraction



et qui ont pris pour certaines la forme de draperies dentées et étincelantes.

Et je me suis plu à imaginer qu'il s'agissait des "dents de la terre" !







la carriere des croix

Je continue ma balade dominicale dans la garrigue entre Aniane et la boissiere ,
je passe au pied d'une cascade temporaire qui saute un banc de rocher , mais j'arrive trop tard après l'orage pour la voir couler  seule la vasque à son pied s'est rempli d'une eau boueuse .


En remontant le long d'une piste, je tombe sur une étroite ouverture au pied d'une strate rocheuse

un peu de contorsion pour rentrer la dedans et je me retrouve dans  une ancienne carrière souterraine .

 C'est bas de plafond mais le volume est quand même important .


On voit les traces des outils et des pics dans la pierre.





Mais ce qui attire surtout mon attention , ce sont les croix peintes sur la paroi du fond.



 

J'ai  révé un instant d'avoir trouvé un refuge de camisard ou de prêtre réfractaire.


mais c'est beaucoup plus récent ... quoi que 70 ans quand même !



pendant l'occupation donc ... alors refuge de résistants ?

et dans ce cas les croix : demande de protection divine en ces temps difficiles ou tableau de chasse  ?
Mystère ...