mardi 4 décembre 2018

le chantier de la gare

En balade par un dimanche grisouillet
je fouine dans les environs de mon domicile .
A quelques  kilometres une petite gare perdue dans la campagne

et une jolie barrière de l'ancienne SNCF ( bien avant le TGV)  , aussi vieille que les pavés , on se croirait dans le Ch'nord !



mais au delà j’aperçois des entrepôts  et des parallélépipèdes colorés posés à coté ...Intrigant !

Le lieu a l'air désert mais finalement une personne en sort en vélo . Je l'interpelle et il m'explique la teneur de l'endroit et m'autorise à aller y jeter un œil .


En fait il d'agit d'ateliers d'artistes qui se partagent d'anciens entrepots de la SNCF utilisé autrefois pour entreposer du vin ou des produits des carrières de la Madeleine avant de les expedier par le rail.

Ils sont une vingtaine d'artistes plus ou moins impliqué dans l'endroit . A un moment il s'agissait des locaux de la mythique Grande Barge qui faisait des installations  superbes à une époque  dans les anciennes salines de Villeneuve les Maguelone ou en bord de mer .


Les parallélépipèdes sont en fait de jolies roulottes. 



Finement décorée pour une d'entre elle.





Une partie des créationsartistiques  se retrouvent pèle mêle dehors avec les piles de matériaux hétéroclites qui servent à les réaliser .
Un bonheur de fouiner pour trouver ces petits trésors ou ces incongruités.

Sans compter la patine du temps et des intempéries qui donne du charme a ces accumulations .









 

 





























mardi 20 novembre 2018

Safari chez BIBI

A l'occasion de  l'ouverture des ateliers d'artiste d'Occitanie en cette fin Novembre ,
de nouveau une escale a Sète pour découvrir Bibi.

Un artiste dont j'avais vu une oeuvre en 2004 dans un bâtiment désaffecté des salins de Villeneuve les Maguelone titré "l'enfer".


il assemble, transforme  les récipients ou autres objets en plastique  qui l'inspire

pour diverses destinations

trophée de chasse avec des cônes de signalisation routière capturés dans leur milieu naturel








 




 


Il immortalise également le lieu de la capture par un tableau ou une panneau explicatif





diverses anthropomorphisations



De monumentales sculptures lumineuses et colorés










 



voir des costumes


des tableaux






Ses plus grandes œuvres n'étaient pas présentes car de taille respectables .


Il expose peu en France car les collectivités locales ont un peu de mal avec l'image du recyclage mais il a exposé a travers le monde entier son éléphant ou son dragon

http://www.bibi.fr/elephant-rouge/

http://www.bibi.fr/dragons-et-crocos/


Au ccours de la balade dans Sete quelques détails que je n'avais pas vu

devant la médiathèque cette africaine généreuse




Cette fontaine imaginé par l'artiste sétois
 Robert Combas


et un petit jouteur dans un escalier de l'ancienne école Victor Hugo reconvertie en ateliers d'artistes.