mardi 31 mars 2015

La croix du soldat à Lacoste

Sortie du dimanche avec ma chérie  a la recherche d'asperges sauvages ... j'en profite pour voir quelques nouveaux endroits  ...
Avec au dessus de Clermont l'hérault  , le village de Lacoste qui domine toute la plaine de Gignac entre  la vallée de la Lergue et de l'hérault .



Et j'y ai découvert la croix du soldat




Un monument aux morts bien différent des édifices officiels tant sa construction s'apparente a de l'art brut .


Elle est malheureusement en très mauvais état , la croix réduite a un pilier de béton au ferraillage apparent et les ornements souvent soigneusement dégradés par des vandales.




mais il reste quelques  détails montrant un peu a quoi elle ressemblait avec des tessons de verres et de céramiques







 Cette frise de tout petits ronds blancs est faite de petits clous et de rondelles d'une matière ressemblant à de la nacre ou de la céramique.
Le monument est  peu être l'oeuvre d'un soldat de retour de la grande guerre qui a voulu honorer les gars de son village qui y sont tombés .



On est pas très loin de l'eglise forteresse du village


A l'intérieur joli escalier vers le clocher  et une vierge a l'enfant à peine ébauchée dans un tronc 



Il y a une option sur la route qui monte au village  pour prendre a pied un vieux sentier caladé de pavés de basalte. Très joli ... de quoi faire un secteur pavé de paris roubaix mais en pire ( en plus ca monte )
 









un petit coup d'oeil au retour sur une retenue sur la Lergue

plus très étanche !!!
 pas mal la propriété ...

cette fenêtre ouverte  m'attire mais natation obligatoire ... pas cette fois ci...
 même le tobbogan , j'essaye pas !


En revenant un arrêt a un joli endroit en rive gauche de la Lergue ...

avec cette imposante tour près de l'ermitage Saint pierre


avec le village de Lacoste en arriere plan

 

qui est en fait bien mal en point ...

elle révèle surtout qu'elle a également servi de pigeonnier

plus loin  dans la zone industrielle de Ceyras dans la cour d'une propriété une imposante statue avec 3 personnages trône sur un tertre .






et a Ceyras même le long de la route j'aime bien ce pin qui a laissé une branche s’échapper tel un bras par dessus le mur de sa propriété.




et pour les asperges , c'est bon il y en avait !!!


lundi 30 mars 2015

la maison d'Olivier Jullian à Nimes

Cet endroit là, c'est par un correspondant néerlandais qui adore les environnements insolites que je l'ai découvert.

Et à priori vous le découvrirez bientôt plus en détail dans un supplément de la gazette de Montpellier.

Content de faire le scoop sur ce coup là .

Donc dans ce quartier de Nimes près de la si méridionale place de "la Placette "
au 37 rue du bec de lièvre , un artiste discret mais acharné, Olivier JULLIAN décore les facades de son pâté de maison un peu a la manière de la célèbre maison Picassiette avec des fragments de céramiques issus de carrelages ou de vaisselle, de tuiles, de métaux et autres matériaux .
 

 

l'artiste en plein travail !

Il a commencé en 1995 et a passé des milliers d'heures sur son ouvrage ... il reste encore a faire mais c'est très sympa a voir .







Il faut etre attentif pour voir certaines choses car ça foisonne de détails !
















 la partie a l'étage au dessus du magasin est la plus aboutie car la plus ancienne
superbe avec ses girouettes qui tournent au vent
 et ces 2 cyclistes  à fond






les riverains et autres admirateurs lui laissent sur un recoin de fenetre des matériaux pour qu'il y puise de quoi continuer son oeuvre insolite .