vendredi 26 septembre 2014

le font de l'oli à Gabian

Difficile d'imaginer que ce village viticole fut plus connu à une époque pour son pétrole que pour son vin !

A une époque , des écoulements d'eau mêlés d'hydrocarbures suintaient au bord de la rivière locale: la Thonge.

Connu dès les romains et mis en exploitation à partir du 17eme siècle à des fins thérapeutiques.

je vous laisse lire plus d'infos sur l'usage qui a été fait de cette huile de pétrole dans ce document :   gabiniol

La source est tarie depuis fort longtemps .
Bien avant même  fois que le pétrole ait été exploité industriellement par des forages .
Ces derniers  ont été détruit à la fin de la seconde guerre mondiale et vu que le gisement était presque épuisé , il n'y a pas eu de reprise d'activité par la suite .

Et l'ancienne source a été  oublié, vu que la  carte IGN ne la mentionne même plus !


Sur place , on découvre  une partie aérienne



et une partie souterraine

dans la partie aérienne un escalier descend vers un bassin souterrain
qui rejoint la partie souterraine

par une galerie voutée

les galeries en fait sont percées à distance régulière d'orifices qui permettaient je suppose de capter les écoulements d'eau et de pétrole.

Dans la salle principale de la partie souterraine ou on arrive il y a des départs de 2 autres galeries de collecte

 les galeries sont a demi obstruées de boue .. heureusement pour moi , elle était sèche !

A proximité on trouve également un orifice qui mène dans une autre galerie en forme de L non reliée directement avec les 2 autres bâtiments mais avec un petit bassin de rétention à l'extrémité qui vient buter contre le mur de la pièce souterraine .


2 commentaires: