lundi 22 septembre 2014

Montmajou les bains ... la station thermale de Cazouls les Béziers

Après l'épisode cévenol qui a fait tant de dégâts dans notre département , je pensais que tout le territoire avait eu sa dose d'eau .

Et bien cette année j'ai pas de chances ... je suis tombé dans un coin ou il n'y a pas eu une goutte !

Et donc pas une goutte de liquide dans l'endroit qui m’intéressait !

Je n'ai pas beaucoup d'information sur ce modeste établissement thermal et sur la qualité de ses eaux .
Par déduction  il a du être bâti vers 1860 et fonctionnait encore au tout début du 20e siecle

Ce sont des ruines en bordure de route dans les campagnes au Nord Ouest de Cazouls ... 

Ce qui frappe de loin c'est un vaste bassin couvert par un toit à 6 pans en pointe de diamant.



 joli charpente forcement !



mais l'arrivée d'eau ne semble pas avoir coulé depuis un moment


pourtant sur cette carte postale trouvée trouvé sur le site des archives départementales de l'hérault
dans les années 1970-80 elle coulait encore !


 une planche scellée sur la bordure du bassin me fait me demander si le bassin n'a pas été utilisé ultérieurement comme lavoir ?

une inscription peinte sur le mur du batiment contigu quasiment effacé  ... meme en forcant les contrastes je n'ai pu dechiffré que les  mots
Bains Montmajou
               batiment .

Ce batiment largement ruiné
 
 contient les vestiges de 2 bassins.
un petit en contrebas qui a également des encoches laissant supposer une utilisation en lavoir.
 surmonté par un beaucoup plus vaste de la taille d'une petite piscine auquel on accédait par une série d'escaliers


 mais donc sur ce coup là je l'ai pris à sec le bain !!! 



2 commentaires:

  1. Le bassin s'appelle le parapluie. Ce n'était pas un lavoir mais un bassin thermal pour des curistes.

    RépondreSupprimer
  2. En effet il y avait plusieurs sources : une eau bonne pour la peau et une eau bénéfique pour les problèmes gastriques.
    Il y avait un hôtel restaurant casino pour les curistes biterrois ( fin XIXeme début XXele s)

    RépondreSupprimer