jeudi 21 mai 2015

Minerve le Vieux

Allez , soyons fou , j'invente un nouveau nom de lieu.

En amont de la cité médiévale et touristique de Minerve et ses célèbres ponts naturels :

regards-furtifs-minerve

, la Cesse a creusé des gorges spectaculaires dans le calcaire .
J'étais dans le secteur a l'occasion d'une rencontre naturiste au mas de lignieres.

Et ce dernier à Fauzan est juste a coté de la rive sud des gorges .
Dommage la météo n’était pas très favorable: pluie vent froid !!!
mais j'ai  pu revisiter avec Yann notre guide et notre groupe "imperméabilisé" les falaises du Sud

 

qui cache la grotte d'Aldene ( dite aussi de la coquille ou de Fauzan)  ,
 


ancien site d'extraction de la Minervite : une argile phosphatée lié à un énorme cimetière d'ours des cavernes . Elle a aussi été habité par nos lointains ancêtres qui ont laissé des témoignages sur les parois et dans l'argile . Elle abrite aussi une importante colonie de chiroptères qui font que la grotte n'est plus désormais accessible que sur les premiers mètres .
 
 Une énorme grille infranchissable barrant l’accès au réseau de galerie qui fait plusieurs km .
J'avais eu l'occasion de m'y promener il y a une vingtaine d'années ... je m’étais fait un peu peur en m'avançant profondément sous terre avec un éclairage limité en autonomie ...j'avais vite fait le retour en footing !

 En continuant la visite on croise d'autres grottes plus modestes

J'ai également  grace à notre guide découvert  le joli moulin privé d'Azam au fond de la gorge qu'on rejoint par un sentier muletier et qui peut servir a s'abriter de la pluie ... du moment qu'on respecte les lieux .





Mais je louchais a chaque fois sur la rive Nord largement trouée de baumes rocheuses


C'est cet endroit qu'il me plait d'appeler "Minerve le Vieux".

L'après midi je file donc en solo à la découverte de ces cavités

 ... il suffit de prendre la trace que les grimpeurs ont dégagé pour accéder aux pieds des voies d'escalade.

et on tombe vite sur les premières cavités.



 dans une des plus lointaines ,  accessible par un pas d'escalade .

je découvre une paire de chaussures en cuir abandonnées là !


 mais en les retournant et découvrant leurs semelles finement cloutées ,
 
je me dis que ce n'est  pas un modèle récent et que ça doit faire des dizaines d'années qu'elles trainent là ... leur propriétaire étant probablement depuis longtemps six pied sous terre. 

En fouinant je trouve le passage escarpé pour rejoindre un magnifique système de grottes superposés et communicantes.



un plafond en dentelle


 Terrasse sur les gorges sous la pluie


Là aussi dans les baumes des voies d'escalade de haut niveau !





Là c'est le plancher qui est troué !




Une autre petite grotte plus haut dans la faille qui remonte sur le plateau , emménagée en bergerie ..avec des pierres taillées pour l'embrasure de la porte ... Courageux ceux qui les ont charrié là ! 
je finis par déboucher e sur le plateau en rive nord ,  c'est bien sauvage !!!
En dehors du sentier de grimpeur en bordure de falaise , la garrigue a pris le dessus sur les traces des hommes.




Je replonge par une faille pour bien vite retrouver  d'autres cavités
 




dans celle là on se croirait à l'odeur dans un poulailler tellement il y a de la fiente séché au sol : chauve souris ? 
 Je continue la visite et un peu partout des voies d'escalade de très haut niveau !!!
Par endroit  le rocher s'est érodé à la manière des tafonis corse mais de façon bien plus modeste !

1 commentaire:

  1. Super! Pour qui connait un peu le coin, on suit bien ton périple confortablement installé dans un fauteuil. Toujours plus haut, plus loin, on est gâté avec les photos. merci. Sylvie

    RépondreSupprimer